Les femmes et la science

Madame Véronique Ezratty du comité de Châtenay-Fontenay est depuis longtemps impliquée pour une meilleure reconnaissance de l’apport des femmes scientifiques, techniciennes et ingénieures à la science et à l’industrie. Elle est membre du conseil d’administration de l’association Femmes & Sciences, dont elle a été présidente entre 2010 et 2013. Elle vient de coordonner un groupe de travail impliquant quatre associations reconnues, Femmes & Sciences, Femmes Ingénieurs, femmes & mathématiques et la commission Femmes de la Société Française de Physique, pour rédiger 17 propositions destinées à interpeller les candidats et candidates pour la Présidence de la République.

Le document, paru en janvier 2017, porte deux enjeux. Le premier enjeu est que la France ait les scientifiques, techniciens et techniciennes, ingénieurs et ingénieures, qui lui sont indispensable pour gérer les changements sans précédent que le pays va affronter. Le numérique, le changement climatique, la raréfaction des matières première vont provoquer un bouleversement de l’économie. Aujourd’hui, comme dans tous les pays industrialisés, les vocations pour les métiers scientifiques et techniques sont inférieures au besoin du pays. Il y a une nécessité de repenser la place des sciences dans l’enseignement et mieux faire connaître ces métiers accessibles aux femmes comme aux hommes. Le deuxième enjeu est que les compétences des femmes soient mieux utilisées dans ces métiers. Les deux enjeux sont liés.

Le document est accessible à cette adresse web. http://www.femmesetsciences.fr/uncategorized/17-propositions-des-femmes-scientifiques-et-ingenieures/

Interpellation-Femmes-Sc-et-Ing-2017v3

Leave a Reply